Autocar Lettres aux Commissaires

Après une abondante collecte de photos illustrant le comportement incivique d'un certain nombre d'autocaristes

le Collectif a monté un dossier avec les principales infractions au stationnement constatées.

Le tout a été envoyé à chaque commissariat d'arrondissement 18ème et 9ème en demandant une fois de plus le respect du code de la route à Paris.

 

Texte des lettres :

 

 

Monsieur le Commissaire Principal

 

 

 

Je vous prie de trouver ci-joint quelques photos illustrant l’amplification des débordements auxquels se livrent certains autocaristes transportant des touristes dans nos quartiers dont vous avez la responsabilité.

Dans la plupart des cas, il s’agit d’infractions au code de la route, qui s’accompagnent de nuisances

sonores quand les moteurs restent en marche ou que la climatisation fonctionne, de risques, pour la circulation lié à la réduction de visibilité de la signalétique, ou pour les touristes quand les accès aux véhicules sont effectués au milieu de la chaussée, d’usurpation enfin d’emplacements destinés à d’autres usages tels que les aires de taxis.

Ces débordements se produisent dans une impunité quasi-totale, et notre surprise provient aussi du fait que lorsque nos adhérents signalent des abus flagrants aux forces de l’ordre présentes ou aux patrouilles mobiles, ils reçoivent une fin de non recevoir basée sur « une absence de consignes », comme si des directives particulières étaient nécessaires pour faire respecter le code de la route par tous les usagers. Il va sans dire que les riverains automobilistes ne bénéficient pas de la même clémence et que cette différence est mal vécue.

Je souligne que l’accueil habituel de touristes dans nos quartiers génère une tolérance bien naturelle chez les riverains, et que ce courrier est provoqué par cette amplification singulière des infractions et des plaintes d’adhérents.

 

J’espère qu’il vous sera possible, la période des afflux massifs liés à la saison touristique étant achevée, de prendre des mesures concrètes pour que les autocaristes reviennent à des pratiques plus tolérables par les riverains  et plus conformes au respect des règles de circulation routière.   

 

Je vous prie Monsieur le Commissaire Principal d’agréer nos très respectueuses salutations

 

Le Collectif

 

 

 

 



Les réactions

Avatar Jane MacAvock

Il faut arrêter les autocars qui nuisent fortement au quartier et sont une source importante de pollution. Ils contribuent aux embouteillages et à un sentiment d'insecurite dans le quartier, sans parler de leur effet esthétique nuisible.

Le 27-02-2015 à 11:24:09

Avatar Sabine Bresson

Je suis tout à fait d'accord sur la nuisance de ces autocars.
Ils polluent fortement le quartier et ils débarquent les touristes en plein milieu du carrefour Rochechouard / Dunkerque lorsqu'ils ne peuvent pas se garer.
C'est insupportable !

Le 27-02-2015 à 14:31:27

Réagir


CAPTCHA