VIDE GRENIER du 13 JUIN 2009

Ce beau dimanche est tombé en plein milieu de plusieurs semaines d'intempéries comme une oasis de vacances avancées. Le soleil bien présent retenait encore un peu des rayons qui compensaient à peine la caresse d'un vent frais. La foule des exposants s'est installé au tout début de matinée dans les emplacements réservés et marqués, tandis que le Collectif s'efforçait à son stand de règler quelques petits soucis logistiques et de placer quelques retardataires persévérants. En dépit des conditions difficiles de circulation, le déballage des objets se déroule sans encombre. Beaucoup d'exposants sont des voisins proches et ont opté pour le transport à bras. L'affluence commence dès 10 heures et ne se démentira pas jusqu'à la clôture. Touristes, chineurs, passants se mélangent allègrement sur le terre plein, tandis que le Collectif s'efforce de faire respecter la viabilité de la piste cyclable très fréquentée en ce bel après midi et le passage de l'allée centrale. Point noir à soulever. Plusieurs Wc Decaux sont installés bientôt depuis un an mais pas ouverts encore. Les files d'attente s'allongent devant les autres. Mais la bonne humeur et la convivialité ne sont pas altérées pour si peu. La journée passe agréablement, fructueuse pour certains, un peu décevante pour d'autres. Les acheteurs sont exigeants et parfois désargentés en ces temps difficiles. Mais la qualité des objets est au rendez-vous. Pour les affaires, elles se font dans le plus grand secret comme il se doit. AU stand du Collectif, c'est l'affluence aussi, demandes de renseignements, adhésions, suggestions, discutions vont bon train. Les membres du Collectif se retrouvent aussi avec plaisir et gouttent cet instant de répit relatif. Et parmi les visiteurs, Jacques Bravo Maire du 9àme ne manque pas de faire passer son mot d'encouragement. La fatigue finit par arriver. Les familles remballent les premières. Les espaces se libèrent peu à peu, tandis que la voirie s'active pour évacuer les sacs de rebus. La nuit descend peu à peu, le boulevard retrouve son aspect ordinaire et les premiers spectateurs des salles de spectacles croisent le départ des derniers exposants pour qui vient l'heure des comptes et du repos. 
Merci à tous pour le bon esprit et la bonne tenue de cette journée et à la prochaine.



Réagir


CAPTCHA